Les mots

Le mot de la présidente : 

Le Master MOM s’inscrit dans le cadre d’un cycle de deux ans, initié par la première année du Master Monnaie Banque Finance Assurance. La principale force de notre promotion est que nous sommes tous issus de cette formation. Cela renforce, d’une part, la cohérence de notre parcours et, d’autre part, la cohésion des étudiants. Beaucoup d’évènements ont marqué l’existence du Master MOM, riche de 30 ans d’histoire. Aussi, c’est avec solidarité et surtout détermination que nous contribuerons à renforcer l’héritage qui nous est confié. 

En tant que présidente je représente l’association ORCOFI et serais accompagnée par Moad, secrétaire général, et Corentin, trésorier, au sein du bureau. Ensemble, nous avons à cœur de réussir nos missions. Cette année, nous tâcherons d’une part, d’assurer la réalisation de l’ensemble des projets des commissions que composent les étudiants du master MOM. D’autre part, nous organiserons tout au long de l’année, différentes rencontres avec des professionnels afin de permettre aux étudiants du Master MOM de développer leur réseau et de découvrir leurs futurs environnements de travail. 

C’est tous ensemble que nous nous appliquerons à faire rayonner le master MOM. Pour cela, chaque étudiant est impliqué, au sein de sa commission, dans la réalisation des différents projets portés par l’association. A ce jour, ce sont donc cinq commissions qui œuvrent pour développer la réputation du master MOM. 

Parmi elles, le jeu BOSS nous donne l’occasion de nous exercer dans un environnement opérationnel concret. – Le voyage d’étude nous permet d’appréhender l’environnement international dans lequel les étudiants évolueront – Enfin, l’incontournable cocktail de fin d’année réunit les anciennes promotions du master ainsi que les partenaires et donne l’opportunité à chaque nouvelle promotion d’intégrer définitivement un solide réseau professionnel. 

Je tiens notamment à souligner que la réalisation de ces projets ne serait pas envisageable sans le soutien et l’implication de nos partenaires, qui contribuent grandement à la reconnaissance du master MOM sur les plus grandes places financières mondiales. Cela confère à ses étudiants un avantage majeur en matière d’insertion professionnelle. Elle devient en effet particulièrement déterminante, comme nous arrivons à la fin de nos études et que nous allons intégrer un environnement professionnel fortement concurrentiel et en constante évolution. Enfin, les différentes parties prenantes à la formation – étudiants, enseignants et partenaires – seront fédérées par la poursuite d’un objectif commun : marquer le 30ème anniversaire du Master MOM. 

Anissa Wardani, Présidente de l’Association ORCOFI

Le mot des responsables :

Comme tous les ans, l’annuaire MOM témoigne de la variété des métiers et des trajectoires professionnelles remarquables de nos anciens étudiants. 

C’est donc toujours avec une grande fierté que nous vous le proposons. Le réseau MOM s’est bâti et développé autour d’un projet académique qui a exactement 30 ans cette année. A l’époque, il s’agissait de former l’encadrement des métiers du post-marché à la récente dématérialisation des échanges boursiers. Ce qui devait être une expérience pédagogique ponctuelle s’est muée en une aventure qui a propulsé plus de 600 diplômés depuis les hauteurs de Lyon vers toutes les places financières mondiales. 

Cette année, nous avons voulu placer la promotion sous le signe de l’actualité. Des présentations des divers sujets brûlants (BREXIT, Blockchain, réglementation…) vous ont été proposées dans les différentes “newsletters” publiées sur le site Orcofi.org. Nous avons constaté à Lisbonne comment l’industrie des services mondialisés, notamment financiers et bancaires, est capable de transformer une ville entière. Comme tous les ans, nous avons également innové pédagogiquement avec une nouvelle mouture du serious game de post-marché, BOSS et avec une sensibilisation aux enjeux de la créativité grâce à BEELYS, le pôle de l’Université de Lyon spécialiste de l’accompagnement des jeunes entrepreneurs. 

Si nous pouvons continuer à développer le diplôme, c’est grâce au soutien sans faille de nos partenaires professionnels. Ce soutien commence dès les interventions que nous organisons en première année de master pour sensibiliser à la variété de débouchés et de missions du post-marché.  Il se prolonge pour beaucoup de nos étudiants par un accueil en stage, puis par un contrat d’alternance. Le partenariat avec l’AFTI nous apporte un concours indispensable (fiches métiers, comité de perfectionnement…). Plus de quarante intervenants se succèdent chaque année derrière le bureau de la salle “Sterling” pour faire bénéficier nos étudiants de leurs connaissances et de leurs expériences. Nous mesurons tous les ans à quel point l’appui de nos partenaires anciens et nouveaux est crucial pour l’avenir de cette formation. 

L’annuaire est toujours distribué lors du cocktail annuel. C’est l’occasion idéale pour les anciens diplômés de se croiser, d’échanger des nouvelles, de garder le contact. 

Les futurs diplômés peuvent alors apprécier de visu l’importance de la communauté qu’ils s’apprêtent à rejoindre. On y croise aussi les futurs étudiants qui commencent à en prendre la mesure. Ces aspects matériels conservent à nos yeux toute leur valeur, car si les réseaux sont désormais indispensables, ils ne remplaceront jamais la richesse d’un contact personnel. Ce sont ces contacts qui vous permettent de vous déployer, d’atteindre de nouveaux objectifs, de vous fixer de nouveaux buts. 

Bonne lecture à tous !

Frédéric Jouneau-Sion et Charlotte Pasquier-Desvignes